L’absinthe, un allié objectif

En ce début d’année 2020, j’avais une envie irrésistible de vous parler de l’absinthe, non pas parce que les réveillons commencent à devenir de lointains souvenirs et que la fée verte y aurait coulé à flot, mais pour vous faire découvrir cette plante qui apporte des atouts dans notre potager.

Comme vous le savez, j’aime bien me plonger dans l’histoire pour en retirer une meilleure compréhension de la plante. Nous vient-elle de la nuit des temps ou est-elle le résultat du croisement de deux variétés ? Pour comprendre une plante, il faut retrouver d’abord le nom de sa famille. L’absinthe est de la famille des Asteracées et du genre armoises (artemisia). Il y a 300 variétés d’armoise. La plus connue est l’estragon (Artemisia dracunculus). Celles qui font penser à l’alcool sont issues de trois artemisia : la grande absinthe (Artemisia absinthium) plus connue pour son utilisation dans la fée verte, née en Suisse, la petite absinthe (Artemisia pontica) et l’absinthe des Alpes (Artemisia mutellina). Cette dernière est la base de fabrication du genépi. L’absinthe porte bien d’autres noms comme l’aluine, l’herbe sainte, l’herbe des vierges, l’armoise amère et bien d’autres encore.

Cet Artemisia est connue depuis la haute antiquité, chez les Grecs comme plante médicinale sous le nom d’absinthion. Elle symbolise l’amertume. Elle est originaire de l’Afrique du Nord, d’Asie et d’Europe. Plus proche de nous, l’absinthe a connu des vertus sulfureuses chez les peintres maudits comme Toulouse-Lautrec ou Manet. Ce dernier d’ailleurs a peint un tableau intitulé simplement « L’absinthe » (photo à gauche).

Ses besoins

La plante est peu gourmande en eau et a besoin d’une terre riche. Mis à part au moment de la plantation, il faut arroser, principalement, en période de grande chaleur et de sécheresse. Chaque année, au printemps, il est intéressant de lui faire un apport de fumier ou de compost décomposé. Elle en deviendra que plus efficace.

Vertus pour l’être humain

Il y en a plusieurs comme :

• Traitement des troubles intestinaux et gastriques.
• Elle est apéritive (donne de l’appétit).
• Stimule la sécrétion des sucs de l’estomac, de la bile.
• Lutte contre les coliques intestinales.
• Antiparasitaires intestinaux.
• L’huile essentielle d’absinthe est utilisée en gargarisme et en compresses sur les contusions.
• Traitement des crampes

Vertus pour les plantes

Dans le potager, elle est répulsive pour les pucerons, la mouche de la carotte, les altises ou encore la piéride du chou.

Par l’odeur de ses racines, très riche en thuyone, elle a un effet inhibiteur sur la croissance des autres plantes, plus particulièrement pour l’anis vert, le basilic, le fenouil, pommes de terres, la sauge et les tomates. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux la mettre en bordure de son potager ou à plus d’un mètre des autres plantes.

On peut aussi l’utiliser en purin avec ce même effet répulsif contre les pucerons, les chenilles, les altises et les mollusques, les poux et les coléoptères.  Pour cela, trempez 100 grammes de feuilles d’absinthe meurtries pendant 24 heures dans deux fois son poids d’eau.  Filtrez et pulvérisez sur les plantes atteintes.

Vertus pour les poules… et les chiens

Dans le jardins des poules, il est intéressant de planter de l’absinthe qui au fil des ans va devenir un véritables buissons. A l’instar de la fougère, l’absinthe est un excellent répulsif contre le pou rouge qui est l’ennemi public n°1 des poules. N’hésitez pas à en mettre plusieurs buissons réparti autour de leur maison.

Une branche dans le panier ou la niche du chien éloignera les puces s’attaquant aux chiens.

Vertus pour les artistes

le vert de gris

Bien sur, un artiste qui peut chercher des pigments dans la nature. L’absinthe est une plante tinctoriales. Il s’agit de transformer la couleur « vert de gris » des feuilles au printemps, pour en faire une couleur que l’on peut mélanger à de l’huile.

Calendrier lunaire de la plante

L’absinthe représente l’élément eau. On va penser à faire le semis d’absinthe en lune montante et croissante, en jour Cancer, Poissons et Scorpions. Le repiquage et les plantations sont avantagée en lune descendante. Les travaux d’entretien comme la taille se font en Cancer, Poissons et Scorpions. Les Les divisions et les bouturages se pratiquent en lune descendante. La période de récolte s’effectue au fur et à mesure des besoins. Pour une bonne conservation de préférence en lune montante et croissante.

L’absinthe connue depuis si longtemps pour ses vertus médicinales a plus d’un tour dans son sac. Elle reste une plante incontournable dans le potager.

A vos semis ou plants d’absinthe dès le mois de mars jusque fin avril !

Géry de Broqueville

Pour partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
POUR CONTINUER VOTRE LECTURE

Le saule

Dans le potager expérimental de Pas à Pas, nous plantons chaque année quelques arbres en vue de réaliser un jardin-forêt nourricier. C’est

Les semis de février et mars

C’est le 15 février que nous avons commencé les premiers semis de l’année 2019. Le châssis a eu l’honneur de recevoir les

L’eau à Ndoumboudj

Sur notre planète, nous avons du soleil gratuit pour faire pousser les plantes par un apport de luminosité et de chaleur. Un

"Cultiver son lopin de terre, si petit soit-il, est un acte de résistance" Pierre Rabhi

Nous contacter

  • 0472/69.10.84 - Florian
  • info@pas-a-pas.be
  • 1560 - Hoeilaart - BELGIQUE

Notre newsletter

Notre mail permacole trimestriel, restez au courant des nouvelles du potager !
Vos données sont protégées