L’Atlantic giant

Ce n’est pas le premier cucurbitacée que Pas à Pas sème dans son potager. Il faut reconnaître qu’il a étonné plus d’un visiteur ou participant à nos formations. En effet, tant la taille de ses feuilles que de son fruit est impressionnant. L’Atlantic giant est la plus grosse des variétés de la famille des Cucurbitaceae maxima.

Certains l’appellent aussi le « potiron courge Gargantua », ce qui montre à quel point cette courge peut être massive. Disons-le tout de suite, Pas à Pas ne détient pas le record du monde avec ses 137 kg. Les records se multiplient ces derniers temps. La ferme de Sainte-Marthe chez qui nous avons acheté nos graines « Atlantic giant » prétend que le record du monde est détenu depuis 1986, par les américains, avec 481 kg. Il s’avère qu’en 2011, un zurichois a atteint les 702 kg. Cette variété est idéal pour les cultivateurs fervents des concours, régionaux, nationaux ou mondiaux, il faut à cette plante entre 100 et 150 m2 de surface foliaire pour un seul fruit.

Bien sûr, au moment du repiquage, il faut fortement charger le sol de matière organiques, de compost, de fumier de vache pour l’enrichir au maximum. Dès que le potagiste a mis son dévolu sur un fruit, il fera en sorte d’éliminer les autres pour se donner la chance d’avoir un seul gros gros fruit qui va grossir lentement mais sûrement.

D’où vient l’Atlantic giant ?

Les potirons, les potimarrons et les giraumons appartiennent à la famille des Cucurbitaceae. L’espèce est le Cucurbita maxima. Les tiges sont longues vigoureuses, coureuses voire grimpantes à l’aide de vrilles solides. Chaque pied possède des fleurs mâles et femelles séparées. Ce sont ces dernières qui donneront les fruits une fois fécondées par le pollen des fleurs mâles.

Selon certains potagistes, il est très facile de trouver les ancêtres de l’Atlantic Giant. La seule indication que j’ai pour le moment est le nom du croisement entre deux courges: 800 Ruegger X 902 Foss. Le chiffre indique le poids en livres anglaises soit 362 kg et le nom de celui qui a crée une variété. Il s’agit ici de Roger Ruegger, un cultivateur suisse. Personne ne connais la date de naissance de ce croisement.

On sait que les Cucurbita maxima sont arrivés en Europe entre le XVIe et XVIIe siècle. Généralement les potirons sont intéressants par leur richesse en vitamines et en oligo-éléments. S’ils sont pauvres en calories, ils ont riches en potassium et ont des propriétés anti-oxydantes. L’Atlantic Giant a ces caractéristiques avec un goût peu prononcé. Il est donc idéal pour réaliser de nombreuses soupes. Un français a choisi de remplir les bols de soupe de tous les élèves de sa ville avec son potiron de 650 kg.

Nous avons débité notre potiron le 11 novembre au moyen d’une séance de broyage de pomme. Tous les participants sont repartis avec quelques quartiers de potiron pour leur plus grand bonheur.

En 2020, nous en resemons l’un ou l’autre en essayant d’obtenir un poids plus conséquent. A l’heure du confinement dû au Covid-19, il est temps aussi de penser à l’autonomie alimentaire de la famille et de ses voisins.

Géry de Broqueville

Pour partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
POUR CONTINUER VOTRE LECTURE

Electroculture : une pré-science ?

En regardant les différentes étapes de l’évolution de l’électroculture à travers les siècles, il semble clair que le rapport entre électricité et

L’eau à Ndoumboudj

Sur notre planète, nous avons du soleil gratuit pour faire pousser les plantes par un apport de luminosité et de chaleur. Un

"Cultiver son lopin de terre, si petit soit-il, est un acte de résistance" Pierre Rabhi

Nous contacter

  • 0472/69.10.84 - Florian
  • info@pas-a-pas.be
  • 1560 - Hoeilaart - BELGIQUE

Notre newsletter

Notre mail permacole, restez au courant de nos évènements !
(max 1x/mois) - Vos données sont protégées