Skip to main content

・❥・ Les inscriptions sont lancées pour la formation en permaculture sur 10 mois ! 

Logo Fait Humain

Table des matières

SUIVEZ NOS AVENTURES

Le bleuet

bleuet bleu formation pas a pas permaculture belgique
Logo Fait Humain
Temps de lecture : 3 minutes

Le Bleuet (Centaurea cyanus) a plus d’un tour dans son sac. Il fait partie de la grande famille des Astéracées et est du genre Centaurea. Ce genre compte environ 600 espèces. Selon la légende, ce sont deux histoires d’amour qui ont fait naître le bleuet. L’une vient de la Grèce antique où la déesse Flore transforma un chantre de la beauté de la nature, en bleuet pour que l’humanité se souvienne de lui. L’autre provient de Russie où une nymphe amoureuse transforma un beau jeune homme prénommé Basile, en bleuet pour le tenir captif en son champ. En russe le bleuet se dit Basilek.

La Centaurea cyanus est la plus connues qui est de couleur bleue, de cultures facile avec semis en pleine terre. Le fait de porter ce nom de cyanus vient du cyan , la couleur bleue. Il existe des des variétés avec les couleurs rose, carmin, blanc. Ces plantes font 40 à 60 cm de hauteur et sont très résistantes à la sécheresse.1 Le bleuet adore le soleil et vit bien dans des sols secs, sableux, glaiseux éventuellement, calcaire. Sa floraison s’effectue de juin à août et sa multiplication se fait par semis. Il vit jusqu’à 1.500 m d’altitude. Il est une adventices des cultures depuis le Néolithique. 2

Les biotopes et bio-idications

Ses biotopes primaires sont les vallées alluviales, oueds, maquis, garrigues de la région méditerranéenne. Les cultures, les moissons, les vignes, les vergers, les jachères, les friches et les terrains vagues font parties des biotopes secondaires. Ses caractères bio-indicateurs sont la remontée de pH dans les sols riches. Exsudats racinaires de légumineuses. 3 De ce fait, le bleuet qui s’épanouit dans ce type de sol est bio-indicateur d’une bonne évolution du sol. Il y a plus d’une cinquantaine d’années, le bleuet était considéré comme une plaie qu’il fallait absolument éradiquer avec des pesticides. L’agriculture a presque eu raison de cette plante tant elle est considérée au bord de l’extinction. 4

Le bleuet fleuri lorsque la céréale qui l’accompagne est arrivé à maturité. Cela fait d’elle une plante messicole, c’est-à-dire qui nous délivre un massage pour qui peut l’écouter. Ceci dit, au moment de cette floraison, les pollinisateurs du bleuet se précipitent sur le champ. Autrefois, le blé et le bleuet étaient récoltés en même temps.

Un bleuet carmin

Principes actifs de la centaurée

Le genre Centaurea est connu pour produire une substance amère, l’acide calcitrapique ; un glucoside amer, la cnicine et de la présure qui est une substance qui permettrait de faire cailler le lait. Elle produit aussi des lactones sesquiterpéniques du groupe des germacranolides et des guaïanolides. Dans une espèce voisine de centaurée on a trouvé 10,5% de protéines par rapport au poids sec, ce qui en fait un bon fourrage pour le bétail.

Les fleurs contiennent du polyacétylène et des substances amères. Leur couleur bleue est due à l’anthocyane et à l’apigénine, un flavonoïde. 5

La nature du bleuet est d’être froid et sec. Culpeper nous dit qu’elle est sous la domination de Saturne.

Utilité des bleuets

Le bleuet est beaucoup plus utile qu’on ne l’imagine d’entrée de jeu.

Dans le potager

Les fleurs du Bleuet sont attractives pour les syrphes et les parasitoïdes 6 contre les pucerons qu’ils soient des légumes ou lanigère (arbres fruitiers). Le bleuet est aussi bio-stimulant pour le blé et le pommier. Il est bon de le semer autour des choux. Ici, c’est clairement la question d’aider le chou à s’en sortir en attirant un parasitoïde qui va détruire la piéride du chou. Le mécanisme est remarquable et cruel. Nous en parlerons dans un futur article car cela dépasse la question juste du puceron ou de la piéride du chou. Le bleuet est donc une plante fondamentale dans la lutte biologique dans le potager.

Pour les grandes cultures, le bleuet est un biostimulant pour certaines céréales comme le blé froment.

Dans la pharmacopée

Les fleurs bouillies dans de l’eau distillée permettent un lavage oculaire afin de prévenir ou soigner des affections dues notamment à la poussière ou à la fumée. On peut aussi utiliser cette mixture comme antiseptique pour les plaies. En réalisant un bain de vapeur, il y a possibilité de diminuer l’acné. En phytothérapie le bleuet apaise les tensions ou les cœurs qui battent trop vite ou irrégulièrement. 7

La fleurs est aussi utilisée contre la fièvre, les troubles menstruels, les pertes blanches, la constipation. En infusion de la plante entière passe pour expectorante et dépurative. Elle stimule le foie ainsi que la vésicule. Un bon shampoing de bleuet pour lutter contre la teigne et les pellicules. 8

Dans la cuisine

Les fleurs séchées sont utilisées en infusion. Les fleurs fraîches sont utilisées en garniture comestible. En cuisine, généralement on utilise pas la tige et les feuilles si ce n’est en infusion avec la plante séchée.

Plante tinctoriale

Les pétales de bleuets sont utilisés pour réaliser une belle teinte bleue. Au tout début de la grande guerre, en 1914, les soldats portaient un pantalon rouge. Le gouvernement à décidé de faire passer l’uniforme en bleu de la teinture du bleuet. D’où est née une expression pour les jeunes recrues, c’est un bleu.

Plante des poètes

Sa couleur est celle de l’amour selon les poètes car elle représente la douceur, la tendresse, l’ardeur, la beauté et l’éternité.

Et en plus, durant les périodes de chasse, autrefois, l’on faisait cuire les graines de bleuets que l’on donnait à la perdrix sauvage. Elle s’endormait, il était plus facile de les capturer.

En conclusion….

Nous avons fait le tour du bleuet. Il a pas mal de choses à nous apprendre. Son utilité est avérée dans beaucoup de domaines. Je me souviens d’un de mes cousins agriculteurs qui est en pleine conversion en agroforesterie. Il me disait que grâce aux produits chimiques de synthèse, il était enfin arrivé à bout des bleuets et des coquelicots. Remettre de la biodiversité, c’est accepter à nouveau la présence des plantes que l’on a combattu. Quel paradoxe !

Géry de Broqueville

  1. Dominique Guillet, Semences de Kokopelli, ed. 2019, p. 684 ↩︎
  2. Il ne faut pas confondre avec le bleuet canadien qui est une baie du genre vaccinum d’Amérique du Nord où on les trouve principalement. ↩︎
  3. Les légumineuses n’apportent pas seulement l’azote au système. (…) grâce à leurs exsudats racinaires riches en sucres, elles attirent et entretiennent une flore et une faune microbiennes riches qui elles-mêmes participent à la structuration naturelle du sol et à son bon fonctionnement. ↩︎
  4. Gérard Ducerf, L’encyclopédie des plantes bio-indicatrices alimentaires et médicinale, guide de diagnostic des sols, volume 1, ed. Promonature, 2017, p.124. ↩︎
  5. Collectif, Plante sauvage et comestibles, ed. Ulmer, 2012, p.18. ↩︎
  6. C’est un insecte dont les stades juvéniles vont se développer sur, ou dans un autre animal appelé hôte. Les parasitoïdes tuent obligatoirement leur hôte pour parachever leur développement ↩︎
  7. Guy Fuinel, l’amour et les plantes, ed. Amyris, collection Florilège, 2005, p.20. ↩︎
  8. Collectif, ibid, p.19. ↩︎
SUIVEZ NOS AVENTURES
POUR CONTINUER VOTRE LECTURE
La luzerne bénéfique

Extrait fermenté de Luzerne

Temps de lecture : 3 minutes L’extrait fermenté de la Luzerne est une découverte pour nous. Nous n’avons pas encore abordé cette plante dans nos cours. Voici une

luciole

La danse des lucioles

Temps de lecture : 2 minutes Les lucioles, ces adorables insectes qui nous ravissent les yeux la nuit, faisaient parties du passé, je pensais. Cela faisait des dizaines

Hélycrise italienne

Des plantes frugales en eau

Temps de lecture : 4 minutes Bien que nous ayons un mois de juillet pourri, nos pas se dirigent de plus en plus vers des périodes de longues