Le vendredi 12 avril, 1/2 journée pratique et à prix libre. Création d'une mare avec récupération d'eau de pluie. Toutes les infos ici !

On dit toujours oui quand il s’agit de ruches

  En 2017, Florian avait vu sur Facebook, un appel qui paraissait désespéré à propos de la sauvegarde d’abeilles se trouvant dans le Brabant-Wallon. Les ruches se trouvaient à proximité immédiates de champs de moutarde d’un agriculteur conventionnel. Visiblement ce dernier pulvérise à tour de bras du Glyphosate au point où la population de certaines ruches commençait à diminuer sérieusement.

L’apiculteur cherchait un terrain loin des pulvérisations intensives. Florian a proposé d’abriter l’une ou l’autre ruche d’Olivier du Bus. Ce dernier ayant découvert le potager de Pas à Pas, ce n’est pas deux ruches qui sont arrivées mais huit à deux jours d’intervalle ! Les ruches ont d’abord été installées sur la prairie adjacente au potager et déménagées en 2018 non loin des poules, chez notre adorable voisine. (1)

Au moment du printemps, les abeilles s’en donnent à cœur joie avec les fleurs du châtaigner se trouvant chez les moutons. Le miel qui en est issu est d’une belle couleur brune foncée. La présence de ces ruches est un véritable cadeau puisque nous avons largement multiplié le nombre de pollinisateurs dans le coin.

La présence des ruches nous permet d’illustrer directement sur le terrain, le cours qui est donné à la fois durant les ateliers et les formations de six jours. Les participants en revêtant un habit de protection peuvent assister au travail de l’apiculteur quand il passe durant les formations.

  Un vrai engagement

Signer des pétitions sur Internet pour interdire le glyphosate est une chose bien nécessaire ; accueillir des ruches chez soi en est une autre. Voilà une autre forme d’engagement que l’on peut prendre pour peu que l’on ait quand même un petit coin pour accueillir quelques ruches.

Olivier du Bus est devenu notre formateur en apiculture. Depuis la mi-juin 2018, Florian possède sa première ruche parmi les nombreuses se trouvant près des poules.

En 2019, nous allons travailler avec d’autres types de ruches pour essayer de déterminer la meilleure structure pour les abeilles. Nous en reparlerons donc, mais en attendant, place à une petite vidéo montrant Florian qui explique à des participants des rudiments d’apiculture. Peut-être que cela leur donnera l’envie de mettre une ruche dans leur potager.

Géry de Broqueville

(1) Un article a déjà été écrit dans le blog à propos de la transhumance entre la prairie et la voisine.

"Cultiver son lopin de terre, si petit soit-il, est un acte de résistance" Pierre Rabhi

Nous contacter

  • 0472/69.10.84 - Florian
  • info@pas-a-pas.be
  • 1560 - Hoeilaart - BELGIQUE

Notre newsletter

Notre mail permacole, restez au courant de nos évènements !
(max 1x/mois) - Vos données sont protégées